C’est quoi un Bonus-Malus ?

Cette diversification provient de l’exécution, sur les apports dommages et responsabilité civile de la cotisation, d’un facteur de degré important en fonction des conducteurs responsables ou pas d’accidents pendant le délai annuel révolu.

Son fonctionnement

La définition d’un Bonus-Malus, appelée également CRM ou coefficient de réduction majoration s’exerce sur tous les voitures de tourisme, camionnettes et moto plus de 80cm3. Chacun des automobilistes a cependant un Bonus-Malus.

La cotisation/prime d’assurance automobile à payer à chaque terme tous les ans, est influencée par l’augmentation ou la diminution de cet indic représentant votre bonne conduite.

Quand vous ne faites pas d’accident, vous profiteriez d’un bonus. De plus, votre prime sera réduite logiquement. Par contre, lorsque vous causez un accident, vous allez être pénalisé avec un malus et payerez un quota plus important.

La période de compte du Bonus-Malus

Le calcul du Bonus Malus se fait suivant les entreprises d’assurance sur douze (12) mois successifs (2 mois avant le délai annuel).

Cela signifie que l’assureur suspend la situation d votre contrat d’assurance automobile deux (2) mois précédant son terme pour qu’on puisse mesurer votre commission ou bonus et vous envoyer par la suite votre avis d’échéance.

Et si un (1) mois précédant l’échéance il y a un accident, c’est dans l’année qui suit que l’on en prendra compte. Par exemple, l’échéance d’un contrat automobile serait le 1er Juillet tous les ans, la période de décompte se prolongerait du 1er Mai jusqu’au 30 Avril de l’année suivante. C’est sur cette période qu’on examine les éventuels dommages auxquels vous aurez été victime.

L’avancement du Bonus Malus et le Bonus maximal

Le Bonus-Malus progresse à chaque terme. Il est mesuré à partir d’un coefficient multiplicatif, le coefficient d’origine est 100 (pour les jeunes et/ou nouveaux conducteurs). La prime de base est multipliée à ce CRM ou coefficient de réduction majoration.

Le Bonus maximal est de 50%. Quand vous l’aurez atteint, après treize (13) années et aucun accident, vous ne pourrez plus faire mieux que ça.

Alors, si vous avez un bonus de 50% durant au moins trois (3) ans, vous aurez donc droit à un accident, que ce soit responsable ou non, sans que le bonus 50% ne change.

Quelques assureurs donnent  souvent des bonus améliorés. Par contre, ce ne sont pas de promotions commerciales pour maintenir leur meilleure clientèle. Lorsque vous changez d’assureurs, vous allez perdre ce bonus amélioré et profiteriez à fond d’un bonus à 50%.

Il y aussi des sinistres qui n’influent pas le Bonus-Malus.

Comment comparer les assurances vie ?
Analyser ses besoins en assurance décès et prévoyance