Analyser ses besoins en assurance décès et prévoyance

Il existe différents types de contrat d’assurance, avec chacun sa spécificité. Pour un contrat d’assurance prévoyance, une aide financière est apportée à vous et à votre famille en cas d’accident, de période d’invalidité ou de décès.

C’est quoi une assurance prévoyance concrètement ?

On ne peut pas échapper aux aléas de la vie, que ce soit un accident, une maladie ou un décès prématuré. Ce sont des choses que l’on ne peut pas prévoir, mais il est possible de mettre financièrement sa famille à l’abri au cas où cela venait à arriver. En souscrivant une assurance prévoyance, une rente mensuelle ou un capital sera versé à la famille.

Mais avant de signer un quelconque contrat, il est important d’identifier le besoin en assurance décès et prévoyance. C’est-à-dire, identifier les risques contre lesquels on souhaite être couvert. Il faut aussi désigner la ou les personnes qui seraient bénéficiaires des rentes au cas où l’un de ses risques survenait. Une fois que vous avez identifié ces besoins, demandez un devis auprès de différents assureurs. Cela va vous permettre de comparer les différentes offres et de trouver le contrat qui vous est le plus favorable. Pour vous aider, vous pouvez aller sur internet et consulter des sites de comparateur d’assurance.

Être attentif aux détails

Malheureusement, le contrat d’assurance parfait n’existe pas encore. Mais vous pouvez en tirer le maximum de bénéfices en faisant attention aux détails du contrat. Des points essentiels sont à considérer tels que les exclusions, les modalités d’indemnisation et les limites de garanties.

L’assurance prévoyance est « à fonds perdus », c’est-à-dire que si aucun des risques ne se produit, les fonds épargnés ne vous seront pas restitués. Ainsi, privilégiez les contrats qui peuvent être résiliés à tout moment et sans préavis à une date d’échéance fixe.

Si vos revenus varient d’une année à l’autre, notamment chez les personnes pratiquant une profession libérale, il est conseillé d’opter pour une indemnisation forfaitaire.

Se mettre à l’abri avec les meilleures couvertures

La plupart des contrats proposés sur le marché sont valables jusqu’à ce que l’assuré ait atteint 65 ans. Ainsi au-delà de cet âge, le contrat n’est plus valable et l’assuré n’est plus couvert si un des risques survenait. Privilégiez ainsi les contrats qui s’étalent sur la plus longue durée possible.

L’exclusion est l’un des facteurs qui restreint le plus les garanties dans un contrat de prévoyance. En fonction de votre profession, les risques potentiels auxquels vous êtes exposés sont identifiés par l’assureur. Ces risques potentiels peuvent ensuite être exclus de la couverture. Ainsi, prenez le temps de bien lire le contrat pour pouvoir être couvert contre les risques auxquels vous pouvez faire face.

C’est quoi un Bonus-Malus ?
Comment comparer les assurances vie ?